J’AI AIMÉ UNE VOITURE ELECTRIQUE

J’ai eu l’opportunité et la chance de pouvoir essayer de rouler en BMW i3 pendant un week-end. Pour être honnête, nous avons hésité car nous devions partir à 80 kilomètres de Paris chez des amis, et la trouille du “j’ai plus de batterie” nous a taraudés. Et puis nous nous sommes dits que depuis le temps qu’on voulait être convaincu, c’était le bon test.

J’ai adoré cette voiture. Bon, pas son design arrière dont je ne suis vraiment pas fan, plutôt sa face avant plutôt réussie et très BMW. Au-delà de l’aspect science-fiction de la conduite électrique sans bruit et pollution, le confort proposé par cette voiture, et même si notre version d’essai était certainement blindée d’options et donc à un prix public bien trop élevé, est bien au rendez-vous et en fait une voiture très appréciable. J’ai eu ce sentiment de conduire une voiture extrêmement bien pensée, sans contraintes dû à sa propulsion électrique et sur laquelle utiliser la sono (Harman Kardon au passage), la clim ou je ne sais quelle autre équipement n’angoisse pas le conducteur et ses passagers. C’est une vraie innovation et penser pour la première fois : “l’électrique, c’est donc possible” devient réalité et concrètement un plaisir. Sa taille est parfaite pour la ville, passe-partout mais elle reste une routière plutôt agréable avec 4 passagers (même si ses suspensions ne vont pas vous faire aimer les ralentisseurs), , malgré un coffre plutôt bien carré donc facile à remplir.

Alors ne rêvons pas trop tout de suite quand même. Nous avions un modèle équipé du “REx” pour “Range extender” qui permet de gagner 100km de plus que les 130/150km initiaux grâce à un réservoir de sans plomb 95. Sans lui, nous n’aurions pas pu rentrer sereinement de nos allers/retours car le temps de chargement sans le Wallbox (qui permet de réduire drastiquement le temps de chargement de la voiture mais qui reste sur le mur de votre maison, donc pas chez les amis !) et effroyablement long… A chaque recharge, la voiture à sec nous a demandé 14h de recharge pour un plein électrique sur une prise “normale” et ses 120 km environ… Autant dire qu’on ne se branche pas pour une heure et repartir, même si le mode Eco+ vous fera gagner 10 km en perdant la climatisation et tout équipement de confort (vive la buée et le froid à l’intérieur de l’habitacle :)

Mais cette voiture est véritablement incroyable de confort, de calme et le REx apporte une sérénité nécessaire quand on conduit une voiture électrique sur un trajet de plus de 50 kilomètres.
J’ai adoré la conduire, et je vous recommande un essai pour profiter de son intérieur innovant avec des matériaux et une finition digne d’une BMW (même si je n’ai pas aimé les tissus un peu cheap) sans perdre tous les équipements de confort ou de sécurité que beaucoup de véhicules électriques sacrifient sur l’autel de la balance, le poids étant l’ennemi de l’autonomie.